sabato 10 novembre 2007

Meurtre de Perugia...Les dernières nouvelles

Vendredi matin, Claudia Matteini - procureur de Perugia - a confirmé l'arrestation des trois accusés du meurtre de Meredith Kercher.

Amanda Knox, Raffaello Sollecito et Parick Lumumba devront rester en prison pour une durée maximale d'une année juste le temps pour entammer le procès.
Après le long interrogatoire de jeudi, les déclarations des accusés n'ont pas pu convaincre le procureur.
Sollecito qui a nié sa présence dans la maison de la jeune victime au moment de son agression, a changé sa version des faits en disant, cette fois, qu'il a passé toute l'après-midi avec la Knox à fumer du hashish.
Vers 20:30, la jeune américaine, originaire de Seattle, aurait reçu un sms de la part de Patrick Lumumba chez qui elle bossait comme serveuse. Elle lui aurait promis une rencontre avec Meredith Kercher envers laquelle il éprouvait un désir.
Lumumba nie complètement le fait d'avoir été à la maison de la victime en affirmant qu'il était à " Le Chic ", le local qu'il gère. Mais les reçus montrés ont été tapé entre les 22:29 et 00:57. Or, selon le médecin légal, Meredith serait morte entre les 21 et 23 du soir après une longue agonie !
Bref, les enquêteurs ont pu finalement confirmer que l'arme du délit n'est que le couteau que Raffaello Sollecito porait souvent sur lui. Cela dit, on ne sait pas encore quelle main a a tué Meredith Kercher après l'avoir menacé, mais on estime que Amanda Knox aurait tenu ferme l'étudiante anglaise. La piste d'une quatrième personne qui aurait aidé le trio n'est pas exclue non plus





La maison du crime.


Les raisons de ce crime minable et injustifié ?
D'après le rapport fait par la questure pérousine, d'un côté il y a le désir d'éprouver et essayer des sensations fortes et nouvelles pour la Knox ainsi que son copin, et de l'autre la volonté de Lumumba d'avoir un rapport avec une personne qui le rejetait.

Tous à Perugia sont encore sous le choc, il n'y a pas d'endroit où on ne prle pas de ça ! A La Stranieri où tous les étudiants étrangers suivent leurs cours, dans les bars, sur les escaliers du Duomo, de La Fontana Maggiore à Piazza Italia et tout le long de Corso Vnnucci...On ne parle que de Meredith mais surtout de l'arrestation de Patrick.
Patrick est considéré à Perugia comme le symbol de l'intégration parfaite de l'étranger. C'est une personne qui tournait à 360 °. Il vit avec une polonaise de laquelle il a une toute petite jeune fille de 20 mois, très mignone d'ailleurs, avec laquelle il n'hésitait point de se montrer.

Patrick Lumuba.

Patrick a beaucoup de contacts avec les étudiants, surtout les étrangers, et certains sont devenus des amis. Personnellement je n'ai eu que des rares occasions de parler avec lui, sans pour autant être marqué.
Ce meurtre est plein de mystères, mais surtout pleins de mensonges, et la vérité est encore lointaine...Affaire à suivre !

Efin, je voudrais, dans tout ce bordel médiathique répliquer à ceux qui disent que Pérugia est devenue la nouvelle Ibiza, le lieu où sexe, alcohol et drogues se mélangent avec le projet Erasmus. Je voudrais répéter encore une fois que Perugia, a été, est et sera toujours le symbole de la tolérance et de l'intégration - 40 milles étudiants - ...A Perugia il n'y a ni de religion ni de politique, tous se sentent pareils. C'est l'une des villes, si ce n'est la ville, les plus cosmopolites de toute l'Europe. C'est une ville sûre malgrè les problèmes qu'elle rencontre. Elle nécessite, probablement, une purge pour vaincre ces problèmes et qui sont causés en majeure partie par des tunisiens de merde qui commandent la ville.
Oui, les tunisiens sont les maîtres pourris de Perugia, les maîtres du marché de la drogue, ils dealent en pleine rue, se bastonnent et se poignardent entre eux, en privé et en publique !
Les algériens aussi ont polué la ville, mais eux c'est plutôt braquages et vols...Et à cette liste se sont ajoutés depuis un moment les gitans !

Ce que j'écris ici, est sans doute ma pensée personnelle. Une pensée que j'ai depuis longtemps. Mais il s'agit aussi d'un point de vue partagé par tous les pérousins et Mr Renato Locchi, maire de Perugia, le sait bien.


5 commenti:

Anonimo ha detto...

bonjour
je souhaite te dire pour commencer que j ai apprécier ton blog.Le soucis est la fin..Toi qui est le premier a dire que perugia est une ville cosmopolite sans religion ni politique et bla bla..TU profrere quelques lignes plus tard des propos racistes et xenophobes a l encontre des tunisiens et des algeriens.Ce coté cosmolite de la ville s appliquerait il alors qu aux etudiants ERASMUS c est a dire aux europeens et surtout pas a ces merdes( c est toi qui le dit) d arabes...?Tu parles de "purge" et tu oses proner l integration et le melange?ton texte et ta pensée est pleines de contradiction alors essaie d y reflechir.

Ouss ha detto...

x Anonimo :
Bonjour Mr L'anonyme. Bien, je sais ce que j'ai dit, et je suis près à le redire encore une autre fois.
Perugia est une ville cosmopolite, elle est très ouverte, mais seulement à ceux qui veulent y vivre convenablement. Même les maghrébins y sont les bienvenus. Mais, vois-tu, les tunisiens et les algériens dont je parle sont une épine dans le dos de la ville.
Pourquoi? Selon toi, comment peut-on qualifier un dealer de drogue ou un voleur?
Quelle faute ont les jeunes étudiantes qui se font aggressés et braquées dans les rues pérousines?
Les étudiants du projet Erasmus et non seulement, donnent cette image d'intégration, l'effort est concret, mais ces individus que j'ai cité dont tout le contraire.
Mr l'Anonyme, j'ai bien décrit ces gens là en les qualifiant de "merde", et si je voulais généraliser je n'aurais guère utilisé ce mot.
Que me diras-tu, si un étranger vient chez toi, ou dans ton quartier et fait tout pour ne pas respecter ni ta privacy ni la propreté de ton quartier?
Je présume que tout est plus clair pour toi maintenant,non?
Une dernière chose Mr l'Anonyme, je ne vois aucun mal si tu mettais ton nom ou tu te présentais,ok?

pedru ha detto...

pourquoi les italiens ne font rien contre ces arabes?

Anonimo ha detto...

Bonjour à toi propriétaire de ce blog,

Je lis ton article et peut être que tu as raison en disant que les tunisiens et les arabes foutent la merde dans ce village d'Italie mais si j'ai bien compris ce n'est ni un arabe ni un tunisien qui a tué Meredith, c'est bien une américaine et un ITALIEN, donc si les tunisiens se contentent juste de vendre de la drogue moi je veux bien tant qu'ils ne tuent pas. En plus si c'est eux qui la vendent c'est pas complètement de leur faute ce qui arrive à ton village parce que les tunisiens, arabes vendent la drogue mais ce sont vous les italiens et les européens, américains, bon bref les "personne qui veulent vivre convenablement" qui la consument et personne ne vous y oblige. Peut être que si Amanda Knox et l'italien n'avaient pas consommé de la drogue ils n'auraient pas commis cet abominable acte.
Je veux juste te faire réfléchir, on dit toujours que c'est la faute des autres mais et notre faute dans tout ça?. la faute n'est pas toute aux tunisiens ni arabes mais aussi aux italiens, européens, etc qui contribuent à leur trafic, si vous n'achetiez pas il ne vendriez pas....
je pourrais continuer mais bon ça ne reste que mon point de vu!

Harry ha detto...

For anyone who is interested in the facts behind the media spin, and who cares to learn more about the victim of this terrible murder - Meredith Kercher - there is an excellent discussion board

http://perugiamurderfile.freeforums.org

as well as an interesting blog

http://truejustice.org/ee/index.php

These online resources are not for profit. Anyone can read and/or participate and people from around the world do. They have followed this case since last November, and are in no way related to Amanda Knox. Nor are they her friends