martedì 6 novembre 2007

Meurtre de Perugia...Cazzo, je connais l'un des suspects !

Finalement, le meurtre de Perugia, dont j'ai parlé il y a quelques jours, vient d'être clarifié une fois pour toutes. L'autopsie faite sur le corps de Meredith Kercher, l'étudiante anglaise de 23 ans, qui a duré presque 7 heures, a démontré que la jeune fille est morte à la suite d'une hémorragie causée par une lame fine ( type couteau suisse ). Avant de mourir, Meredith a eu un rapport sexuel. Cela dit l'autopsie a nié toute violence à ce propos, mais les quelques signes trouvés sur son corps prouvent qu'elle s'est battue avec son assassin.
Selon les enquêteurs, Meredith s'est rebellée contre ses agresseurs qui voulaient l'obliger à des pratiques sexuelles en groupe !
La jeune anglaise habitait en collocation avec trois filles : deux italiennes et une américaine, et tous ceux qui la connaissaient l'estimaient bien pour sa gentillesse et sa sympathie.
Ce matin, la police italienne a mis le mot fin à l'enquête avec l'arrestation de trois personnes, plus au moins proches de la victime.
Il s'agit d' Amanda Knox, 2O ans, l'américaine qui habite avec ellle, ainsi que Raffaelle Sollecito, 24 ans, le copin de cette dernière.


Mais l'arrestation de la troisième personne m'a choqué et m'a laissé sans mots...
En effet, je connais bien cette troisième personne ! Il s'agit d'un congolais de 37 ans qui s'appelle Patrick Lumumba, régulièrement installé à Perugia depuis 1988.

Patrick, travaille avec l'Université : ils organise les concerts du lundi soir. Et depuis le mois de âout, il est devenu le titulaire du " Le Chic ",un local de danse où on allait s'amuser et essayer de prendre des cours de salsa cubaine !
Mamma mia, je ne sais plus quoi dire ni écrire...C'est vraiment horrible de savoir que l'un de tes connaissances serait impliquée dans cette affaire...quelqu'un qu'on estimait sympathique...Patrick est très connu à Perugia, et il me semble un type calme.
Entre temps hier, sur les escaliers du Duomo de Perugia, on a organisé une veillée pour la mémoir de Meredith.

4 commenti:

Roger ha detto...

Si tu avais quelques éléments de droit pénal dans la tête et le sens de l’amitié, tu ne te serait pas hâté a condamner « ton ami » avant qu’il n’aie fait l’objet d’une condamnation. Patrick est parmi les trois suspectés d’homicide, il est en ce moment in custodia cautelare (garde à vue) or, il y a le procès qui suivra son cours avec le premier grade, l’appel et l’éventuel recours en cassation. Patrick est un brave homme, fort sympathique avec lequel tu pourrais, si tu le connaissais, échanger pas mal de sujet, il ne mérite pas le jugement populaire qu’on est entrain de lui faire. Dans ce genre de cas je sais qu’en Italie ils préfèrent avoir des noirs, des arabes ou actuellement des roumains comme coupable pour sauver la face « innocente » des petits autochtones. Tu imagines les italiens mettre la petite américaine ou le petit pouillais en prison alors qu’il y a un nègre de service ?

Ouss ha detto...

x Roger .
Ecoute,m je n'ai rien à ajouter sur tout ce que tu viens de dire, sauf le fait de rappeler que Patrick est une connaissance pas un ami.
Je suis tout à fait d'accord que les italiens préfèrent voir un afro, un arabe ou un roumain en prison au lieu d'y voir une yankee ou un italiens. Pourtant, moi je n'accuse point Patrick, qui reste un bon muscien et bon danseur, mais les faits sont clairs et nets. Selon le questeur de Perugia, les trois sont accusés de "concours en homicide", et "la custodia cautelare" dont tu parles, sera aujourd'hui sans aucun doute, transformée en arrestation complète.
Je ne sais pas si tu as pu lire "Il Corriere della Sera" d'hier ou il y avait des extraits interessant sur le verbal fait aux accusés. Ils s'accusent mutuellement, mais maintenant le cercle est entrain de se fermer sur la jeune américaine qui aurait aidé Patrick a tuer Meredith.
Affaire à suivre !

Roger ha detto...

J’ai effectivement lu le Corriere della Sera d’hier où 2 pages entières étaient consacrées à "l’affaire Meredith". Un autre petit article, in cronaca, parlait aussi d’un jeune cuisinier tunisien, lui aussi suspecté, qui devait être le fiancé de la victime.
Soit, les faits ne sont pas aussi claire et nets que ça: il y a beaucoup trop de contradiction dans les déclarations de la petite américaine, Amanda, et celle de son petit copain, Sollecito. Ils ont eu largement le temps de se concerter entre-deux et même avec des tiers suffisamment avisé pour se construire des alibis. En faits, la sœur de Sollecito, le fiancé d’Amanda qui cohabitait avec Meredith, est lieutenant des carabiniers, c’est elle qui a intimé l’ordre d’appeler le 112, à son frère. Tout cela après que les deux fiancés impliqués aient fait des vas et viens entre le lieu du crime et leur domicile ?
La chose la plus étrange dans toute cette histoire est que Patrick n’ait toujours pas pipé un mot, du moins dans la presse, aucune déclaration, pas une bribe de verbale n’a filtré ?
D’accord avec toi que l’arrestation sera confirmée mais il y a tellement de zone d’ombre et de confusion que j’admets qu’il faut attendre. Mais n’émettons pas de sentence avant les juges. Si tu veux nous y reviendrons.
P.S : l’avocat de la jeune américaine a été mandaté par son ambassade…des poids lourds

Ouss ha detto...

x Roger :
Je vois que tu suis bien l'affaire. Anyway, la confirmation de l'arrestation sera convalidé demain matin par le procureur Claudia Matteini.
Les deux avocats de la Knox,Luciano Ghirga et Carlo Della Vedova, ont demandé la mise en liberté de la jeune américaine.
Cela dit, je commence à croire que Raffelle Sollecito soit vraiment étranger à l'affaire et qu'il était vraiment chez lui au moment de l'assassinat.
Après trois heures d'interrogatoire, il s'est avéré que Amanda Knox aurait tenu la jeune anglaise au moment ou son assassain passait à l'acte ! En tout cas, il y a encore plein de points mystérieux qui restent encore pas clairs.
Meredith aurait dit, entre autre, à l'une de ses colloques qu'à la maisaon y avait trop de va et vient d'hommes.
Les dernières nouvelles parlent d'une quatrième personne...In somma...è un vero e proprio giallo comme on dit à Perugia.
Je voudrais affirmer mon attachement à Perugia, elle reste l'une des plus belles villes univrtsitaires, et rien au monde ne pourrait changer mon amour pour elle et pour ses habitants...